dans quelques heures ce s’ra l’hiver

et il ne reste rien de tes manières

quelques gravats dans les ornières

et ces crachats dans la gouttière


ce soir ton amour pleure et tremble

ce soir enfin tu me comprends

ce soir mon amour pisse le sang

il te faudra apprendre à vivre sans


dans quelques heures ce s’ra l’hiver

et il ne reste rien de mes prières

un peu d’vodka dans la glacière

et ces crachats dans la gouttière

 

ce soir ton amour danse et brille

ganté de soie il va me surmonter

ce soir mon amour crâne et chante

hanté par toi il va se faire buter


dans quelques heures ce s’ra l’hiver

j’ai bien rangé tous nos souvenirs

une rose trémière dans une congère

et ces crachats dans la gouttière

 

ce soir nos amour couchent ensemble

comme on pense oublier la mort

ce soir ton amour me ressemble

défait il va à l’amble

 

dans quelques heures ce s’ra l’hiver

il n’y a plus rien qui nous éclaire

à part dans l’air ces quelques traces :

d’un arc-en-ciel la poussière

et d’une nuit les éphémères

 

 

© Matthieu Dufour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :